Skip to main content

Extrait de l’article de La Provence au sujet d’Hiptown le 6 janvier 2021 :

À première vue, le site Marseille Hiptown République ressemble à n’importe quel autre es- pace de coworking : ambiance start-up nation avec cuisine ouverte et café à volonté, une personne à l’accueil, coins salons jalonnant régulièrement les bureaux, déco design. “Ce qui nous différencie des acteurs traditionnels, c’est qu’ils partent d’un concept fort qu’ils matérialisent, présente Matthieu Sorin, Le nôtre est assez neutre, frugal, et matche avec des utilisateurs finaux qui n’ont pas forcément beaucoup de moyens. Mais chaque ouverture correspond à une problématique, un besoin, il n’y a rien d’aléatoire.

Rue de la République, l’immeuble du 26 était en partie inoccupé depuis des années, car détenu par un propriétaire institutionnel “qui ne savait pas adresser le marché“. L’installation d’Hiptown sur 800 m² a bien fonctionné, au point que l’étage du dessous (300 m²) est en négociation pour agrandir l’emprise ; une réflexion sur un espace de restauration au rez-de-chaussée qui se- rait ouvert à l’extérieur, suit aussi son cours. À Hiptown Vélodrome, dans la rue éponyme près du Vélodrome, il s’agissait de rentabiliser le bâtiment d’une mutuelle, devenue trop grand pour ses propres besoins. À Lille enfin, où Hiptown Euratech vient de signer 1 700 m² dans un immeuble flambant neuf, la jeune pousse s’est installée pour en lancer la commercialisation, en le rendant attractif et vivant grâce à la présence des coworkers et des services liés. Bref, Hiptown joue la carte du sur-mesure, attirant les utilisateurs finaux à coups de tarifs attractifs

Consulter l’article en entier : LaProvence_Hiptown_6janvier21

 

Ludovic Célérier

Ludovic Célérier

Fondateur de Hiptown

Services Hiptown
sur mesure

Services
à la carte

Mesures sanitaires
optimales