Alors que le nombre de travailleurs indépendants ne cesse d’augmenter chaque année (il a dépassé la barre des 3 millions en 2019), il est intéressant de se demander quel métier en freelance est le plus intéressant sur le plan financier. Voici trois exemples de métiers qui rapportent.

Community manager :

A l’ère de l’hyper-communication, le métier de community manager est devenu un incontournable. Se lancer dans cette branche offre une garantie assez grande de ne pas manquer de travail et d’avoir de bons revenus. La fonction du community manager est d’assurer le maximum de visibilité à une société, une marque, etc. Il travaille à sa e-réputation, il anime diverses communautés (notamment sur les réseaux sociaux), il crée et met en place des moyens (vidéos, articles, photos, promotions …) pour fidéliser la clientèle et attirer de nouveaux clients et prospects. En tant qu’entrepreneur, le community manager peut travailler depuis son domicile, dans un coworking, ou encore depuis les bureaux de la société qui l’a engagé.

Rédacteur web :

Accessible à toute personne ayant de bonnes capacités rédactionnelles, le métier de rédacteur web ne connait pas la crise et peut générer de bons revenus. En effet, les sites internet recherchant des rédacteurs web pour rédiger leur contenu (alimentation de blogs et autres) sont pléthore. De plus, comme pour les autres métiers freelance, il est tout à fait possible de cumuler les contrats, il y a donc une réelle possibilité d’avoir des revenus très intéressants. Le rédacteur freelance peut travailler chez lui ou dans des bureaux à partager/coworking .

Développeur web/graphiste :

Toujours en lien avec internet, ce job freelance compte parmi ceux qui rapportent le plus. Les fonctions principales du développeur web/graphiste sont la conception et la création de sites internet dans leur intégralité, la création de divers éléments graphiques comme des logos et des bannières, et la programmation d’applications mobiles en tout genre. Essentiellement destiné à des personnes ayant de bonnes connaissances et compétences en informatique et nouvelles technologies, ce métier s’adresse à des secteurs en forte demande, c’est pourquoi un développeur web/graphiste ne peine pas à dénicher des contrats.

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux :

Ludovic Célérier

Ludovic Célérier

Fondateur de Hiptown